•29/01/2018• Escape Time Tours – Escape Circus

Noël était la bonne occasion pour offrir un cadeau immersif à mon frère. Nous partageons la même passion pour les jeux de réflexion. Ayant grandi avec les énigmes du Père Fouras et les jeux de Point’n click sur l’ancien Mac familial, nous avons développé une addiction aux activités qui allient l’aspect ludique à la réflexion. Plus récemment, mon frère m’a fait découvrir les jeux de société Unlock! édités par Space Cowboys, je les ai trouvé très réussis.

Nous avions déjà eu l’occasion de tester une Escape room, proposée par Escape Yourself. Dans la peau d’aventuriers, nous devions récupérer les trésors du Pharaon Siptah, cachés dans son tombeau. Forts de cette première expérience, nous avons décidé de nous remettre au défi. Cette fois, nous avons convaincu nos parents de vivre l’expérience de l’Escape room avec nous. En cherchant une thématique qui puisse nous plaire, j’ai découvert la salle Escape Circus d’Escape Time. J’ai évidemment été attirée par ce thème autour de l’univers du cirque ancien.

Le synopsis général est commun à toutes les enquêtes d’Escape Time. L’agent Alpha est un traître, il fuit à travers les époques grâce à des complices. Dans le cas de notre immersion circassienne en 1932, il faut retrouver les alibis de chacun des personnages, les confronter et déceler les incohérences afin de déterminer lequel d’entre eux est le complice de l’agent Alpha. Le temps imparti est d’une heure, pas une seconde de plus.

© Escape Time

Le maître du jeu, nous ouvre les portes de cet univers, nous accompagne à travers l’écran et délivre des indices lorsque l’on reste bloqué trop longtemps sur une énigme. Son rôle ne s’arrête pas là, il libère l’accès à une salle lorsque l’énigme est résolue, interagit avec nous à travers les objets, incarne un personnage et à la fin du jeu, il nous attribue des points en fonction de notre progression.

Nous retrouvons le maître du jeu au guichet de la caravane-billetterie. Après nous avoir informé sur le jeu, il nous tend un ticket et nous invite à entrer dans le cirque. J’ai apprécié le fait de découvrir au fur et à mesure l’accès à des espaces que l’on ne voit pas de prime abord. La retranscription de l’ambiance du cirque est réussie. Le décor est bien reconstitué, la salle principale est composée d’un espace avec des chaises, une piste centrale et son tour de piste, l’entrée de la cage aux lions, une armoire enchaînée et au mur, on retrouve la roue du lanceur de couteaux. La salle est emplie d’éléments à découvrir, des boîtes mystérieuses, un tricycle, un panier, des valises … La mission commence ici.

© Escape Time

Afin de progresser, nous devons résoudre des énigmes, trouver les combinaisons de chiffres des cadenas permettant ainsi d’ouvrir des coffres, portes ou chaînes. L’évolution de l’enquête est bien amenée. On passe de personnage en personnage, découvrant des objets leur appartenant et collectant au passage les alibis. Igor Le Grand le lanceur de couteaux, Vladimir le dresseur de fauves, Thanatos le prestidigitateur, clowns, Lady Cobra la charmeuse de serpent, sœurs siamoises sont parmi les artistes que nous allons rencontrer au cours de notre expédition.

Il s’agit d’être attentif, fouiller les moindres recoins des pièces et objets. L’ambiance sonore est réussie, elle nous accompagne tout au long de nos recherches, elle est parfois d’une aide précieuse. J’apprécie beaucoup le fait que ce soit un jeu collaboratif, chacun fait part de ses déductions. Le fait que le temps soit déterminé ajoute une dose d’adrénaline.

Nous sommes allés au bout de l’enquête, menant à bien les fouilles, résolvant les énigmes, décryptant les codes des cadenas et réunissant tous les alibis. Cependant nous sommes tombés dans un piège en lisant trop rapidement et n’avons pas désigné le véritable coupable.

Cette seconde expérience, me donne très envie de découvrir d’autres salles. Je vous conseille vivement les Escape Game qui laissent un souvenir unique.

Pour réserver vos places : www.escapetime.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *